Clémence CARAYOL, prof d’interprétation

Après plusieurs années de formation théâtrale à Lyon et à Paris aux Ateliers du Sudden, pendant lesquelles Clémence se forme en tant que comédienne et s’initie à la mise en scène, elle crée la compagnie « Et Plus Si Affinités » en 2005. Dans ce cadre, elle monte Casimir et Caroline, de Von Horvath, Jouer avec le feu, de Strindberg, La Maison de Bernarda Alba, de Lorca ainsi que L’éveil du printemps, de Wedekind. Elle relève le défi, en 2013, de monter Hamlet, de Shakespeare, avec des personnes détenues de la maison d’arrêt de Nanterre.

En 2014, elle apporte son expertise sur la pièce L’appel de Londres, de Philippe Lellouche et travaille pendant plusieurs mois au Théâtre du Gymnase à Paris aux côtés de Marion Sarraut, Philippe Lellouche, Vanessa Demouy, David Brécourt et Christian Vadim. En parallèle, elle poursuit son activité de coach d’acteurs, se spécialisant dans les techniques d’acting anglo-saxonnes à Londres avec des réalisateurs de la BBC et des metteurs en scène de la Shakespeare Company, puis travaille au plus près des artistes sur les plateaux de tournage en France et en Angleterre. Ces récentes mises en scènes comptent  Le Retour, de Pinter, Les Amants de Montmartre d’après Courteline, Diptyque Québécois avec les pièces 2h14 de David Paquet et Jouliks de Marie-Christine Lê-Huu et Combat 1944-1945, Albert Camus et la Pratique de l’Idéal, de Denis Randet, pièce historique créée avec la participation de Catherine Camus, fille de l’auteur.